DOCTEUR XAVIER GAULT - Chirurgien plasticien
05 49 90 09 68 docteurgault@gmail.com

Tarifs

Les tarifs des activités esthétiques

La chirurgie et les soins à but esthétique ne peut être prise en charge par l’Assurance Maladie

TARIFS - La chirurgie esthétique

  • Augmentation mammaire : 3500-4500 euros
  • Liposuccion : 1800-2800 euros
  • Blépharoplastie : 1200 à 1800 euros
  • Rhinoplastie : 2600 à 3000 euros
  • Lipofilling : 2600 à 3000 euros

TARIFS - La médecine esthétique

  • Acide hyaluronique (2 seringues) : 380 euros
  • Voluma (2 seringues) : 450 euros 
  • Botox : 380 euros
  • Cryolipolyse : à partir de 250 euros
  • Microneedling par radiofréquence fractionnée : 380 euros
  • Hydrafacial : 120 euros

 

HIFU 3D et V-Max

  • Visage complet : 450 euros
  • Décolleté : 350 euros
  • Tempes-Pattes d’oie : 175 euros
  • Ovale du visage : 400 euros

 

  • HIFU 3D et Liposonic  :  450 EUROS
  • Ondes Electromagnétique Pulsée à Haute Intensité : 520 euros les 6 séances
  • Velaship420 euros les 6 séances
  • Radiofréquence : à partir de 140 euros
  • Visia Skin Analyser : 50 euros

TARIFS - Le laser

Laser épilatoire

  • Aisselles : 80 euros
  • Maillot (traditionnel) : 80 euros
  • Maillot (échancré) : 120 euros
  • Maillot (intégral) : 150 euros
  • Sillon interfessier : 100 euros
  • Sillon interfessier (si traité avec le maillot) : 50 euros
  • Lèvres : à partir de 60 euros
  • Pourtour de la bouche : 80 euros
  • Avant-bras : 150 euros
  • Demi-jambes : 250 euros
  • Jambes complètes : 400 euros

 

Photorajeunissement

  • Photorajeunissement :150 euros
  • Couperose + Photorajeunissement : 190 euros
  • Erythrose/Erythrose/Rosacée : 100 à 210 euros
  • Laser varicosités des membres inférieurs : 150 à 210 euros

 

Pigmentaire  : 100 à 200 euros

Détatouage (Laser Picoseconde) : 70 à 250 euros

TARIFS - Les soins esthétiques

Extensions de cils 

  • Pose naturelle cil à cil : 50 euros
  • Pose complète cil à cil : 100 euros
  • Remplissage (à 2 semaines) : 40 euros
  • Remplissage (à 3 semaines) : 50 euros
  • Remplissage (à 4 semaines) : 60 euros
  • Remplissage (à 5 semaines) : 70 euros
  • Pose naturelle volume russe : 89 euros
  • Pose naturelle complète volume russe : 130 euros

 

Maquillage permanent 

Zone de maquillage permanent

  • Sourcils poil à poil : 280 euros
  • Sourcils Shadow : 280 euros
  • Sourcils pleins : 250 euros
  • Eye liner paupière (supérieure) : 170 euros
  • Eye liner paupière (inférieure ): 150 euros
  • Eye liner paupières (supérieures et inférieures) : 250 euros
  • Ras de cils (supéieur ou inférieur) : 50 euros
  • Retouche sourcil annuelle (sourcils poil à poil et shadow) : 140 euros
  • Retouche sourcils (pleins) : 125 euros
  • Retouche eye liner ou ras de cils (une zone) : 75 euros
  • Lèvres Velvet : 350 euros
  • Bouche bisous contouring : 500 euros

 

Microblading

  • Microblading sourcils (1er RDV) : 300 euros

Les questions sur les interventions chirurgicales

FAQ - Qu'est-ce que la Chirurgie Plastique ?

Appellation globale de notre spécialité, elle englobe la totalité des interventions qui modifient, réparent ou embellissent les téguments et les formes. On distingue :

  • La Chirurgie Réparatrice qui apporte une transformation allant de « l’anormal ou pathologique » vers le « normal » exemple les malformations congénitales ou les séquelles de brûlures ou de morsure ou encore les séquelles d’accidents ou de chirurgie destructrice après cancer… Il s’agit de réparer un défaut et de tendre vers la plus grande amélioration possible mais en apportant en contre partie des cicatrices et parfois des opérations répétées. Ces actes sont normalement pris en charge par « l’assurance maladie », parfois automatiquement, parfois soumis à une demande d’entente préalable.
  • La Chirurgie Esthétique qui fait passer du « normal » vers le « beau » hors contexte de maladie et donc sans aucune participation financière de la « sécurité sociale ».

FAQ - Comment devient-on Chirurgien Plastique ?

Actuellement, cette spécialité à part entière de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique est obtenue après une formation de 15 ans qui inclut les 7 années de tronc commun des études médicales puis le passage d’un concours de l’internat qui permet une formation chirurgicale de 5 ans complétée par une période d’assistanat ou post internat de 2 ans minimum. Au vu de cette formation hospitalo-universitaire, le conseil de l’Ordre des médecins confirme l’inscription du praticien au tableau national de la Spécialité. Avant 1988, les praticiens d’horizons divers : chirurgiens généralistes, stomato-maxilo faciaux, oto-rhino-laryngologistes ou ophtalmologistes qui avaient suivit un cursus de formation complet et validant, obtenaient la qualification Ordinale après examen de leur dossier par la commission compétente.

FAQ - Comment choisir son chirurgien ?

La Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique est une qualifiction officielle décernée par le Conseil National de l’Ordre des Médecins et atteste de la compétence du chirurgien.

Les actes pratiqués sont des actes médicaux à part entière et doivent donc être envisagés avec sérénité et dans un contexte de transparence et de qualité. Environ 600 chirurgiens en France possèdent les diplômes et les qualifications requises alors que environ 3000 opérateurs pratiquent des actes de chirurgie esthétique. Avant de se confier à quelqu’un, il faut donc être prudent et prendre des renseignements de différentes façons. Votre médecin de famille est souvent bien informé des capacités et spécialités des chirurgiens exerçant dans son environnement. De même, ‘ »le bouche à oreille », témoignage direct de patients déjà opérés et satisfaits de l’acte médical est le meilleur garant pour le futur opéré comme pour le praticien dont la notoriété évolue progressivement au rythme des patients satisfaits.

Le Conseil National de l’Ordre est également détenteur de la liste des chirurgiens qualifiés opérant dans le département.

La qualité du contact humain, la disponibilité, la spontanéité de répondre aux questions posées et la proposition systématique d’un délai de réflexion et d’une deuxième consultation possible sont également une garantie d’une bonne qualité de l’exercice. Pour toutes les prestations à visée esthétique, un devis doit être proposé aux patients et commenté.

Enfin, il est de plus en plus courant que le praticien vous remette un document appelé « Déclaration de consentement éclairé », signé conjointement par vous-même et l’opérateur afin de bien éclaircir et récapituler les principes informations et le déroulement de l’intervention prévue.

Evitez les publicités tentatrices pratiquées par divers centres ou cliniques (les médecins n’ont pas le droit de faire de publicité en France contrairement aux établissements commerciaux qui ne sont pas tenus au code déontologie).

FAQ - Chirurgie conventionné Secteur II Honoraires libres ?

De nombreux chirurgiens exercent en secteur II, ils peuvent demander un complément d’honoraire pour la consultation et les actes opératoires. Cela veux dire que le patient dépensera une somme supérieure à la tarification « Sécurité sociale ». Cette différence n’est jamais remboursée par la caisse mais peut être couverte par la mutuelle complémentaire fonction du contrat souscrit. Cette façon de faire est tout à fait légale et l’écart de prix justifié par la difficulté et la longueur de ces actes « plutôt mal rétribués » par la tarification Sécurité sociale actuelle. Le praticien paye des charges sociales supérieures en contrepartie de sa liberté tarifaire. Bien entendu la dépense supplémentaire doit être intégralement notée sur la feuille de soins ou la facturation de sortie de clinique ; le montant doit impérativement avoir été annoncé et expliqué lors des consultations pré-opératoires.

FAQ - Chirurgie Esthétique et Sécurité sociale ?

Tous les actes de Chirurgie Esthétique sont pratiqués sur volontariat, à la demande des patients, pour motifs personnels et après deux consultations et l’établissement d’un devis. Ces actes n’appartiennent pas à la nomenclature générale des actes de la Sécurité sociale, il n’ont aucune existence tarifaire et ne peuvent donner lieu à aucun remboursement même partiel. De ce fait, la mutuelle complémentaire, utile pour les compléments d’honoraires secteur II, est tout à fait inefficace pour les actes de Chirurgie Esthétique.

FAQ - Que penser du tourisme esthétique ?

La Chirurgie Esthétique est une spécialité sérieuse et ses patients méritent d’être pris en considération au même titre que ceux de Chirurgie Digestive, Orthopédique ou Cardiaque. Certains articles ou publicités laissent à penser que l’on va s’acheter un lifting comme un kilo de tomates ou une voiture d’occasion. « D’occasion »… est exactement le vocable qui s’adapte à ce type de procédé touristique dont il est fait actuellement la promotion.

Il faut rappeler :

  • Qu’aucune intervention est anodine.
  • Que nous avons mis longtemps à obtenir sur notre territoire « LA SÉCURITÉ DU PATIENT » pour toute intervention de chirurgie esthétique.

Il a fallu de nombreuses années aux pouvoirs publics pour fixer les règles de l’exercice de la Chirurgie Esthétique. Ces travaux , qui ont nécessité de très nombreuses réunions, ont abouti à la loi du 2 mars 2002 définissant les règles rigoureuses de cette spécialité. Cette loi s’accompagne depuis le 12 juillet 2005 de deux décrets d’application qui en parachèvent les modalités pratiques :

  • Choix d’un chirurgien qualifié en Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique par l’ordre des médecins
  • Délai de réflexion minimal de quinze jours
  • Possibilité et/ou nécessité de voir ce chirurgien à plusieurs reprises
  • Consentement éclairé et devis précis défini légalement et signés par les deux parties
  • Prise en charge des suites opératoires par le chirurgien qui a opéré
  • Assurance en responsabilité civile professionnelle du chirurgien et de l’établissement ou il exerce
  • Prise en charge des suites et d’éventuelles complications toujours possibles quel que soit l’intervention réalisée par l’opérateur et son établissement.
  • Plateau technique et établissement agréé.